Halte à l’immigration ursine médicale en Béarn !

Nicolas Hulot l’a récemment annoncé : deux ourses devraient être réintroduites en Béarn cette année afin que les deux mâles restant sur le territoire trouvent enfin chaussures à leurs pieds. Mais derrière le prétexte fumeux de biodiversité, le Canard à Plumes peut enfin vous révéler la véritable motivation de ces opérations de réintroductions qui mettent à feu nos campagnes depuis des années : les ours étrangers viennent en France pour être soignés au frais du contribuable !! Il faut savoir en effet que dans leurs pays d’origine les ours n’ont pas accès à la médecine vétérinaire publique. L’immigration en France est donc pour eux une aubaine : chaque ours bénéficie lors de son entrée sur le territoire d’une consultation vétérinaire gratuite, avec prise en charge de tous ses petits bobos, vaccinations, déparasitage… Royal ! On lui pose même un collier émetteur pour qu’il puisse à tout moment appeler le véto de garde s’il se sent patraque ou s’il pense avoir mangé une brebis pas fraîche ! Pendant ce temps les maîtres de nos chihuahuas et pékinois bien de chez nous doivent payer le prix fort pour faire toiletter leurs amis ! Où est la justice ??? Il est temps de réagir pour mettre fin à ce scandale !

2 commentaires

  1. A leur décharge, ces ours entrent légalement sur le territoire français.
    Un encore plus grand scandale est celui des milliers d’animaux de toutes sortes en provenance d’Espagne ou de beaucoup plus loin au sud qui traversent et retraversent la frontière de jour comme de nuit afin de profiter d’avantages indus, car comme chacun sait, l’herbe est bien plus verte et bien mieux fournie de ce côté des Pyrénées.
    Comme le demandent certains, nous devons traiter la chose avec un peu d’humanité: laissons les se rassasier mais ensuite expulsons les immédiatement. Allez, ouste!

    J’aime

  2. Sans parler du rôle sous jacent du collier émetteur de billets (des euros) qui alimente la fraude fiscale, et auquel les principales nations européennes mais aussi le pays de l’ours soviétique , n’opposent jamais leurs vétos. L’économie souterraine et caverneuse a encore de beaux hivers à passer au chaud, au grand dam des petites gens qui se les gèlent sous des couvertures électriques radioactives.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.