Economie locale: des petits chats bien bottés aux semelles de vent et de cuirs pyrénéens

L’entreprise se nommait « maison Paradis », elle est devenue « Soulor(*) 1925 ». Elle est digne d’intérêt et pour cela le Canard fait passer le message :

https://www.sudouest.fr/2018/06/05/bearn-un-appel-au-financement-participatif-lance-par-la-societe-le-soulor-5117866-4344.php

le site de financement participatif

(*) le Soulor est un col des Pyrénées qui relie la vallée de Ferrières au val d’Azun et au col d’Aubisque.

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.