Pau, André Duchateau : « C’est la faute à Martine ! »

André aime de temps à autres participer aux débats sur le site Alternatives Pyrénées. Enfin, plus exactement il aime répéter à quel point l’équipe municipale actuelle est à côté de la plaque, et à quel point l’équipe précédente était avisée et clairvoyante. Enfin, à quel point lui même était avisé et clairvoyant, surtout. André a une haute opinion de lui-même. Et le modérateur d’Alternatives-Pyrénées, tout fier qu’un élu lui fasse l’honneur de s’exprimer sur son site, est aux petits soins avec André : un commentaire dérangeant, M Duchateau ? Pas de problème, je le supprime (1) ! Ce site se voulait autrefois le poil à gratter de la politique paloise, il en est devenu la brosse à reluire. Mais revenons à notre mouton.

André n’est jamais déstabilisé quand on lui fait remarquer qu’il dit blanc alors que la veille il disait noir. Il a toute une panoplie d’excuses parmi lesquelles il n’a qu’à piocher : « L’époque était différente, tout le monde disait noir », ou « Ça n’aurait rien changé si j’avais dit blanc« , ou « Oui j’ai dit noir mais mes adversaires disaient encore plus noir que moi : en comparaison ce que je disais c’était donc quasiment blanc, ou gris clair à la limite si vous voulez », etc… C’est une grande qualité pour s’en sortir en politique.

Ces jours il a enrichi sa panoplie : « c’est la faute à Martine ».

Lors de la campagne des municipales 2008 à Pau, l’équipe Martine Lignières-Cassou -dont faisait partie André- avait mis dans son programme la gratuité des bus. Une fois élu André, en tant que premier adjoint en charge des transports, avait subtilement changé la formulation : « Il y aura la gratuité quand tous les investissements auront été réalisés »… en pratique à la Saint Glinglin donc. Interpelé sur cette promesse non tenue, il a donné l’explication : c’est la faute à Martine ! C’est elle qui avait voulu faire cette promesse, lui n’était pas d’accord du tout du tout. Du coup il n’y est pour rien, ouf !

Que voilà un colistier modèle, qui assume sans problème les décisions collectives sans pointer du doigt ses colistiers. Cela fait plaisir de voir une telle solidarité, c’est si rare de nos jours. Prenez André dans votre équipe, il ne vous plantera jamais un couteau dans le dos, c’est certain !


(1) florilège des des réponses à André supprimées sur le forum d’Alternatives Pyrénées (les passages entre «  » sont les citations d’André):

> « Si vous aimez le raisonnable, comme moi, »

Je rêve… Si vous aviez réellement aimé le raisonnable, vous n’auriez pas lancé un projet à 80M€ pour une seule ligne de 6km !

 

Ah d’accord, ce n’est pas de votre faute, c’est la faute à Martine.

Je vois que vous assumez totalement les décisions collectives.

 

L’état retient bien ce qu’il veut, ce sont des calculs relatifs à l’aménagement urbain et qui n’ont rien à voir avec les points que je soulève.
1) Oui ou non la ligne fait-elle (environ) 6km aller et 6km retour ?
2) Oui ou non est-ce (environ) 2 fois moins qu’à Douai ?
3) Oui ou non cela signifie-t-il 2 fois moins de véhicules à prévoir à fréquence égale ?
4) Oui ou non les coûts des travaux d’aménagement urbain, les plus lourds dans un projet de ce genre, sont-ils totalement indépendants du choix des véhicules ?
5) en vertu des 4 points précédents, comment pouvez-vous affirmer que le projet de Bayrou aurait coûté 2 fois le vôtre ? Merci de détailler les caculs.

PS : je vous avais déjà fait la remarque, mais pourquoi persistez-vous à placer systématiquement vos messages en tête de liste, alors que tout le monde ici respecte l’usage de les placer sous les messages auquel on répond ? Je m’en tiens là, sinon vos amis d’Altpy vont encore me censurer.

 

> « Je n’ai jamais été tarificateur du produit Philéas, ni ingénieur , ni commercial dans cette entreprise Hollandaise pour vous dire pourquoi leur système global d’autoguidage, aux bornes magnétiques qui ne coutaient pas grand chose selon vous , était si cher pour les 12 kms de Douai »

Mais c’est vous et vous seul qui posez comme postulat que le système de guidage était « si cher ». Donner uniquement le coût total du projet de Douai ne permet en aucun cas d’en déduire combien coûtait le système de guidage inséré dans la chaussée.

> « après avoir affirmé que le chiffre de 144 M€ ne reposait sur rien tout en ayant été un des premiers citoyen à avoir travaillé sur ce sujet en 2008 »

Je ne me suis jamais avancé en 2008 à donner des chiffres que je n’étais pas capable de justifier. Vous pouvez d’ailleurs le vérifier sur une discussion de l’époque :
http://pau.vraiforum.com/t13-Tramway-trambus-et-autobus-sont-dans-un-bateau.htm
Ce que j’avais fait tout au plus c’était de prendre le coût au km à Douai pour le transposer à Pau (ce qui aurait conduit à 60M€), tout en précisant qu’une transposition directe était discutable car cela dépendait de l’ampleur de la requalification urbaine qui était menée autour la ligne.

>  » Allez , je vais laisser vos prochaines cibles de dénigrement systématique prendre le relais »

Aucun dénigrement, juste un souci de rigueur dans ce qui est énoncé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.