Les usurpateurs d’Alternatives Pyrénées

Ce site palois autrefois « citoyen » fait tous les ans un exercice d’autosatisfaction convenu et bien ordonnée à l’occasion de ses vœux de nouvelle année. Cette année il y a ajouté un exercice de transparence totalement inédit, en publiant ses chiffres de fréquentation pour l’année écoulée. On y apprend donc le nombre d’articles publiés, le nombre des pages vues, le nombre postés, en 2020.

Dans ce même article, l’auteur se félicite que le site soit un « espace de liberté d’expression ». Les nombreuses censures tout à fait arbitraires (et documentées) de commentaires prouvent largement le contraire, et comme s’il y avait besoin de le confirmer le commentaire suivant sous l’article a été censuré (pas né de la dernière pluie, j’avais gardé la copie) :

« Bravo pour cet exercice inédit de transparence en donnant les chiffres d’activité sur Altpy en 2020 (128 600 vues des articles ; 1 075 commentaires ; 240 articles publiés).

Ce qui permet de constater qu’ils sont tous inférieurs, voire très inférieurs pour certains, à ce qu’ils étaient sur la période 2015-2017. Période à l’issue de laquelle certains membres ont été poussés dehors après avoir été accusés de faire fuir les rédacteurs et les lecteurs. Bilan : en leur absence il n’y a pas eu plus d’articles publiés, la fréquentation a chuté de 30%, et l’activité sur le forum a chuté de 60%. Belle réussite, donc. Et démonstration qu’il ne s’agissait que de querelles personnelles, le reste étant un prétexte. »

Comme on peut le constater, rien qui contrevienne à la bienséance, pas d’insulte, pas d’appel au djihadisme… Juste le rappel d’une réalité. Mais ce commentaire chatouillait à nouveau les pieds des seigneurs du web désormais à la tête du site, comme à l’époque de la crise interne évoquée. Car il faut le savoir, les chevilles enflées deviennent très chatouilleuses, c’est le symptôme le plus courant. Les rédacteurs du site ne supportaient pas que des commentaires puissent écorner leur magnificence, eux qui écrivaient sur ce site prestigieux à la réputation internationale (non je déconne). Ces gens qui critiquent continument un peu tout se considèrent eux-même à l’abri de la critique car -tenez-vous bien- ils sont bénévoles ! Une bêtise dite sous bénévolat n’en est plus une, sachez le aussi. C’est un peu comme l’immunité diplomatique. Ou comme l’école des fans, tous les rédacteurs doivent avoir 10 : https://www.youtube.com/watch?v=7QWBTZdMHI8, sinon ils sont tristes : https://www.youtube.com/watch?v=dUzYKDgPzjg .

Mais quand même, sans doute gênés aux entournures à force de supprimer des commentaires ne contrevenant pas à la charte du site, les seigneurs du web ont fini par ajouter tout un fatras de clauses : les commentateurs doivent désormais être tolérants, dans une démarche d’entraide, et ne pas être radicaux… La tolérance et la démarche d’entraide on a pourtant du mal à la trouver dans pas mal articles qui tapent sans ménagement (ni discernement d’ailleurs) sur un peu tout ce qui bouge. Et c’est ainsi qu’un forum autrefois vivant, réactif, foisonnant, parfois excessif aussi évidemment, a été transformé en un maigre filet d’eau tiède où une poignée d’habitués se congratulent désormais en circuit fermé.

Au moins n’ont-ils pas osé réitérer cette année le gros mensonge de l’année dernière, où ils revendiquaient « plus de mille articles par an » et des « milliers de commentaires » (l’article a été supprimé depuis).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.