Charte indispensable

Tout site sérieux se doit d’avoir une charte, sinon c’est la chienlit. Et même une devise. De préférence une citation d’un grand Homme, car là ça fait vraiment très sérieux. Ici sont donc posées les fondations sérieuses du Canard à Plumes.

Tout d’abord la devise. Tout le monde connait Rémi Gaillard : il n’est pas très grand, mais il est plus fort que Ronaldo et Messi si Ronaldo et Messi ne s’entraînaient pas. Notre devise s’inspirera donc librement de Rémi Gaillard :

« C’est en disant n’importe quoi qu’on fait les meilleures soupes« .

Bien, maintenant la charte.

Concernant les rédacteurs c’est donc réglé, ils disent n’importe quoi. Restent les commentaires : tout commentaire qui ne fait pas marrer la majorité qualifiée des administrateurs pourra être supprimé. A moins qu’un des administrateurs certifie sur l’honneur qu’il a eu un fou rire. N’oublions pas que les administrateurs sont bénévoles et que s’ils s’ennuient ils risquent de ne plus bénévoler, autrement dit de ne plus bien voler (« bene volare » en italien) : ça ferait rigoler tout le monde, sauf eux.

Voilà. Il est inutile de faire une réunion avec les autres administrateurs pour discuter de cette charte car ils disent n’importe quoi en général (ce sont aussi des rédacteurs !). Elle est donc adoptée jusqu’à ce qu’elle soit annulée.

Coin !

Publicités